Site officiel de Seignelay, Yonne (89)

  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)
  • Site officiel de Seignelay, Yonne (89)

Accueil du site

Edito

Chères Seigneloises, chers Seignelois,

J’espère que la rentrée s’est bien passée et que les bons moments des vacances passées sont encore présents.

Pour notre équipe municipale cette rentrée a été riche sur plusieurs points.

Tout d’abord, l’ouverture de notre Maison de Services au Public (MSAP) s’est effectuée mi-septembre. Elle y accueille, outre les permanences déjà existantes et les différents accès possibles aux services de l’administration, notre nouvelle agence postale. Cette agence postale, qui pourra réaliser la grande majorité des opérations courantes de La Poste, sera ouverte du mardi au vendredi, toute la journée et le samedi matin. C’est un choix issu de l’enquête que nous avions mené avant l’ouverture de cette structure.
Dorénavant, plus besoin de se gratter la tête pour savoir si la poste est ouverte ou fermée.
Je vous engage dès maintenant à passer dans notre MSAP, où Frédérique se fera un plaisir de vous accueillir.

Dans un tout autre chapitre, je me dois de vous parler des décisions prises en conseil communautaire qui auront des répercussions directes sur votre foyer.

En effet après avoir augmenté de plus de 45% les impôts fonciers, le dernier conseil communautaire a décidé de revenir au système de la Taxe sur les ordures ménagères en lieu et place de la Redevance Incitative instaurée depuis un peu plus d’un an.

Cette décision est désastreuse pour l’environnement et pour l’image des collectivités locales.
En effet le citoyen est lassé de ces opérations qui consistent à détricoter ce que ses prédécesseurs avaient mis en place.

Il faut savoir que notre territoire n’a pas connu la taxe des ordures ménagères depuis plus de 20 ans. Avec cette décision nous ne revenons pas à l’ancien système de la Redevance simple (calculée sur le nombre de personnes au foyer) mais à une facture relative à votre taxe foncière (soit la surface de votre maison).
C’est à dire que vous ne payerez plus sur le volume de déchets produit mais sur la taille de votre maison. Une personne seule ou un couple devra payer très cher alors que ces foyers produisent très peu de déchets. Et cela quelque soit le nombre de sortie de vos bacs.
Où est la logique ?
Nous avons eu beau, chiffres à l’appui, démontrer que notre ancienne Communauté de Communes produisait deux fois moins de déchets que celle du Florentinois (soumise à la taxe), nos arguments n’ont pas convaincu face à une idéologie des coûts.

C’est pour cette raison que j’ai toujours considéré cette taxe comme un « permis de polluer », nos générations futures apprécieront.

La loi NOTRE qui a donné naissance à des Communautés de Communes mastodontes est une fausse bonne idée.
On recule le centre de décision, on a plus de mal à être réactif, on ne réalise pas les économies prévues et on politise des assemblées qui étaient auparavant très consensuelles.

Et n’oublions pas : « se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, TRAVAILLER ENSEMBLE est la réussite ». Henry FORD

 

Thierry CORNIOT

----------------------------

----------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------------

 


Exposition

20171106150441776 0001


Prévention Maison

20171115105911905 0001


Agenda

Syndication

Afficher/masquer les détails

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : application au 1er janvier 2019
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu (IR) s'appliquera à compter du 1er janvier 2019, c'est ce qu'a annoncé le ministre de l'action et des comptes publics le 13 novembre 2017.
Une mise en oeuvre reportée
La mise en oeuvre du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est reportée d'un an par rapport à ce qui était prévu par la loi de finances pour 2017. Ce report avait été confirmé par la loi du 15 septembre 2017 afin de laisser le temps à des expérimentations et à un audit de (...) lire la suite
17 novembre - Vie et services publics
Travailleurs handicapés : bilan de l'obligation d'emploi dans le secteur privé
A l'occasion de la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées qui se tient du 13 au 19 novembre 2017, la Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publie le bilan de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés dans le secteur privé en 2015 .
Un taux d'emploi direct en légère augmentation mais inférieur à 4%
L'obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH) concerne les entreprises et les établissements publics industriels et commerciaux (...) lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Cotisation foncière des entreprises (CFE) : accès à l'avis d'imposition en ligne

Les professionnels redevables de la cotisation foncière des entreprises (CFE) peuvent avoir accès à leur avis d'imposition de l'année 2017 sur leur compte fiscal en ligne.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Le vendeur professionnel doit prouver qu'il a bien exécuté son obligation de renseignement

C'est au vendeur professionnel, tenu d'une obligation de renseignement à l'égard de l'acheteur, de prouver qu'il l'a exécutée : c'est ce que rappelle la Cour de cassation dans une décision du 11 octobre 2017.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Ce qu'il faut savoir avant de revendre vos bijoux

Bijoux cassés, vieille chaîne en argent de votre arrière grand-oncle ou encore montre en or de votre grand-mère... Vous souhaitez vendre par exemple à un bijoutier ces métaux précieux en or, argent, platine... ? Il existe de nombreuses possibilités mais vous ne savez pas laquelle choisir... L'Institut national de la consommation (INC) vous répond sur les précautions à prendre avant de vous rendre dans un magasin spécialisé ou avant d'opter pour une offre de rachat en ligne.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Prêter un logement à son enfant n'est pas le donner

La mise à disposition gratuite d'un logement à l'un de ses enfants ne constitue pas un avantage indirect dont ce dernier serait redevable à l'égard de ses frères et sœurs lors du règlement de la succession. C'est ce qu'a précisé la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 11 octobre 2017.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Syndicats représentatifs : en quoi consiste la nouvelle obligation d'information de l'employeur ?

Depuis le 24 septembre 2017, l'employeur doit chaque année et par tout moyen, informer ses salariés de l'existence, sur le site du ministère du Travail, de la liste des organisations syndicales représentatives dans la branche dont relève l'entreprise.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Stationnement payant : ce qui va remplacer les amendes au 1er janvier 2018

Les automobilistes qui ne payent pas du tout (ou pas en totalité) le montant du stationnement payant s'exposent à devoir payer une amende. À partir du 1er janvier 2018, ils devront régler un forfait de paiement différé, appelé « forfait de post-stationnement ». Son montant variera d'une commune à l'autre contrairement à aujourd'hui où l'amende est fixée à 17 sur l'ensemble du territoire.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF